ADRIA – Nouveau plateau technique de R&D

Cérémonie de pose de la première pierre pour le nouveau plateau technique de R&D de l’ADRIA de Quimper.

Ce jeudi 5 mars 2020, l’ADRIA, centre d’expertise et de développement de l’Agroalimentaire installé à Quimper a posé la première pierre de son nouveau plateau technique de R&D en Biologie moléculaire et microbiologie.

La cérémonie a eu lieu en présence de :

  • Madame Isabelle ASSIH, conseillère Départementale du Finistère, représentant Nathalie SARRABEZOLLES, Présidente du Conseil Départemental du Finistère,
  • Monsieur Ludovic JOLIVET, Président de Quimper Bretagne Occidentale et Maire de la ville de Quimper,
  • Monsieur Karim GHACHEM, Président du conseil de surveillance de l’ADRIA et représentant du Président du Conseil Régional, Monsieur Loïg CHESNAIS GIRARD,
  • Monsieur Jean LE LEZ, Président du Directoire de l’ADRIA
  • Monsieur Daniel SAUVAGET, Vice Président du Directoire de l’ADRIA,
  • Monsieur Jean-Robert GEOFFROY, Directeur Général de l’ADRIA

Ce nouveau plateau technique de 1000m² abritera un laboratoire de biologie moléculaire dernier cri et s’inscrit dans le plan d’investissement global de 3,5 M€ décidé par le Directoire de l’ADRIA. Ce plan prévoit également la rénovation des installations existantes.

Les nouveaux locaux sont destinés à la Sécurité des Aliments par :

  • le développement de méthodes d’analyses
  • l’indentification et la traçabilité des contaminants microbiologiques par les techniques ADN
  • l’optimisation de la durée de vie des aliments

Le Conseil Région, le Conseil Départemental, Quimper Bretagne Occidental participent au financement de cette nouvelle unité qui permettra de confirmer la position de leader breton de l’ADRIA dans le domaine de la Recherche et l’Innovation alimentaire, lui permettant ainsi de développer son rayonnement au niveau national, mais aussi international.

La montée en puissance de l’ADRIA est à l’image de toute la filière agroalimentaire, poussée à se transformer, à s’améliorer, parfois à se réinventer, à être en phase avec la Transition Alimentaire qui se dessine aujourd’hui. Une transition alimentaire dictée principalement par le consommateur.
Impact écologique et environnemental, impact sociétal, mais aussi impact sanitaire sont autant de facteurs pris en compte dans le développement de toute la filière, de l’agriculteur/éleveur jusqu’à la l’assiette. L’ADRIA est un des acteurs majeurs de cette Transition Alimentaire.